Dessins satiriques

image_pdfimage_print

dessins satiriques

DESSINS SATIRIQUES ANTICLÉRICAUX 1900 > 1950

La caricature anticléricale existe dans notre pays depuis fort longtemps, que ce soit sous la forme de textes ou de dessins. Déjà au XIIIème siècle, dans le Roman de Renart, le conteur amuse son auditoire aux dépens du prêtre (marié !) que Tibert le chat prive de ses attributs virils d’un coup « de sa dent acérée ». Au XVIème siècle, Rabelais se délecte à raconter avec force détails la mésaventure d’un cordelier qui « disait la messe des Messires » et qui, devant son auditoire attentif, exhiba malencontreusement ce qu’il aurait dû tenir caché, suscitant le rire et les sarcasmes de l’assistance.

Il faudrait aussi évoquer, au XVIème, la remise en cause de la papauté par la Réforme qui n’hésite guère à publier textes et images, parfois scatologiques, présentant le pape sous la forme d’un monstre ou d’un démon ! Aux XVIIème et XVIIIème, La Fontaine, le marquis d’Argens (souvenons-nous du Père Dirrag et de son « cordon de Saint Antoine ») et Voltaire, entre autres, ne se privent pas non plus de caricaturer représentants ou suppôts de l’Eglise.

Au XXème siècle, la caricature anticléricale connaît son apogée. L’hebdomadaire Les Corbeaux puis le mensuel de la Libre Pensée : La Calotte, dont le nom est, déjà, tout un programme, dénoncent l’obscurantisme religieux et, prenant régulièrement pour cible la hiérarchie de l’Eglise, publient de très nombreux dessins satiriques.

C’est un choix de ces dessins que le Groupe Combier de la LP de Saumur vous présente ici. Ils furent publiés entre 1900 et 1950.
Nous les avons puisés au sein des archives de l’IRELP. Que Jean Marc Schiappa et Dominique Fonteyraud en soient remerciés.
Musique: Sérénade – Schubert

 

document à télécharger en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *