Sur l’histoire de la Libre Pensée en Amérique Latine (Dévrig Mollès)

L’Eldorado de la libre-pensée ?
L’Amérique latine comme objectif stratégique de la Fédération Internationale de la Libre Pensée (1880-1914)

Dévrig Mollès, Université de Strasbourg, France. Director del Archivio de la Gran Logia Argentina

télécharger l’article de Dévrig Mollès




31 mars 2018, conférence de Louis Couturier

LES FEMMES DANS LA COMMUNE, Conférence de Louis COUTURIER, samedi 31 mars à 17 h Bourse du Travail de SAINT OUEN
mercredi 28 mars 2018 par Les Communeux 1871
INVITATION A LA CONFÉRENCE

« Les femmes dans la Commune »

Dans le cadre du soutien aux occupants de la Bourse du Travail de SAINT OUEN.
L’association « Les Communeux de 1871 » vous invite à une conférence « Les femmes dans la commune » présentée par Louis COUTURIER, Vice-président de l’IRELP – Institut de Recherche et d’Étude de la Libre Pensée.
C’est le samedi 31 mars 2018 à 17 h à la Bourse du Travail de SAINT OUEN, 30 rue Ambroise Croizat.
Cette conférence porte sur la place et le rôle des femmes dans la Commune de Paris de 1871 présentée par Louis COUTURIER, auteur de « Les femmes et la Libre Pensée, la Libre Pensée et les femmes ».
 
Cette conférence est publique et en entrée libre, en soutien à la lutte pour l’existence de la Bourse du Travail.




Colloque international « Libre Pensée et Libres Penseurs hier et aujourd’hui »

Le Colloque International de l’IRELP « Libre Pensée et Libres Penseurs Hier et aujourd’hui » s’est tenu le 21 septembre 2017 en présence de 110 participant.


Il s’est tenu sous la Présidence de Jean-Marc Schiappa, Président de l’IRELP
Co-présidente Mme Faouzia Farida Charfi, Professeur de physique à l’Université de Tunis (Tunisie), ancienne Ministre.


« La christianisation, fin de la liberté de pensée » par Jean-Marc Narbonne (Université de Laval Canada)
« Sylvain Maréchal, un libre penseur dans la Révolution » par Serge Bianchi (Professeur émérite Université Rennes II)
« La Commune de Paris essaime la Libre Pensée à travers le monde » par Pierre Roy (Historien, IRELP)
La séance de l’après-midi été co-présidée par Babacar Diop Buuba professeur à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal)
« La Libre Pensée et le Mouvement ouvrier » par Serge Sebban (Historien, CERMTRI)
« La Libre Pensée et la Théologie de la Libération » par Fernando Lozada (Argentine)
« Problèmes actuels de la laïcité en France » par Philippe Portier (Professeur Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris)
« La Reconquête catholique en Europe de l’Est » par Nina Sankari (Association Kazimir Leszczynski, Pologne)

Conclusion : « La Libre Pensée organisée au XXIe siècle » par David Gozlan, secrétaire général de la Libre Pensée.
Notre succès a été important et nous remercions tous ceux qui ont contribué à cela.
Rançon du succès : les frais, notamment de voyage et d’impression, ont été plus élevés que prévus et nous appelons au soutien (adhésions etc).
Les Actes sont en cours de collecte, sachant que les inscrits au colloque bénéficieront d’un prix de souscription volontairement bas.




Colloque « Les oubliées de la Commune de Paris »




« Qu’est-ce que la Constitution de 1793 ? « 

Conférence sur la constitution de 1793 par le professeur Serge Bianchi dans le cadre de l’université populaire de l’institut de recherches et d’études de la Libre Pensée (IRELP)




« Que sont les lois mémorielles ? « 

Conférence donnée par Dominique Goussot dans le cadre de l’université populaire de l’IRELP (institut de recherches et d’études de la Libre Pensée), le 27 juin 2014




« Qu’est-ce que la Révolution française ? « 

Conférence donnée par Jean-Marc Schiappa le 26 janvier 2016, sur le thème « Qu’est-ce que la Révolution française ? »




Laïcité et Algérie coloniale, conférence à Niort le 8 octobre 2016

Retrouvez ici le texte de l’intervention de Jean-Marc Schiappa




« Qu’est-ce que l’Histoire ? »

« Je suis historien. C’est pourquoi j’aime la vie »
H. Pirenne, cité par M. Bloch

Il a été dit qu’un historien devait être un bon amateur de roman policier [1] et de ses techniques intellectuelles [2]. Cela nous ramène à l’étymologie de la discipline : l’enquête sur le passé. Mais cette interrogation est tout sauf spontanée et désordonnée : « Toute recherche historique suppose, dès ses premiers pas, que l’enquête ait déjà une direction » [3], ce qui s’appelle, dans le vocabulaire des historiens, un « questionnaire ».

L’historien a la grande chance de pouvoir s’interroger quant à l’état de son travail et à la place de ce dernier dans le débat. Il n’a d’autre intercesseur que sa réflexion.

 

texte complet de la conférence ;




« Qu’est-ce que le matérialisme ? »

 

 

texte complet de la conférence ;